Le Réemploi de matériaux en architecture

Le Réemploi de matériaux en architecture

Atelier pédagogique

L’année 2020 a initié la thématique du réemploi de matériaux pour le CAUE de la Charente. Le domaine de la construction est l’un des secteurs les plus polluants de France avec 260 millions de tonnes de déchets par an dont 42 millions de tonnes juste pour le secteur du bâtiment. Pour y remédier, plusieurs solutions possibles dont : le réemploi de matériaux !

En octobre 2020 nous avons reçu l’exposition créée par le Pavillon de l’Arsenal et le collectif d’architectes Encore Heureux : Matière grise.

A travers des exemples de bâtiments réalisés grâce au réemploi, l’exposition propose de découvrir comment consommer moins de matières premières et plus de matière grise.

Les écoliers charentais, du CE2 à la 5eme, peuvent profiter de cette exposition grâce à un atelier sur ce même thème. Ainsi, nous nous rendons dans les écoles charentaises pour initier les bâtisseurs de demain à la thématique du réemploi. Les architectes en herbe (re)découvrent grâce au toucher les matériaux de construction et, à partir d’une maquette de maison traditionnelle en kaplas, doivent déconstruire l’habitation, analyser les matériaux et réemployer ces derniers dans la construction d’un nouveau bâtiment !

Suite à cet atelier les élèves d’Ambleville ont dressé un petit bilan :
"Nous avons appris :
• A reconnaître des matériaux isolants comme le chanvre et la moquette ainsi que la pierre, l’ardoise, le PVC
• Que mêmes usés, certains matériaux servent encore ; on peut fabriquer des murs avec plein de choses
• Qu’il ne faut pas gaspiller de matériaux
• Que pour moins polluer et payer moins cher, il faut récupérer, recycler
• Nous avons trouvé bien de voir des maisons faites avec du réemploi"

Mme Gouthier, directrice du collège de la Pépinière nous a également fait un retour :
"Les élèves ont tous été enchantés de l’atelier autour du réemploi des matériaux en architecture. Ils ont apprécié la diversité de ce qui y était proposé : présentation au vidéoprojecteur, constructions avec kaplas (même ados, ils se sont tous pris au jeu) et surtout les boîtes ’mystères’ où il fallait deviner le matériau présent à l’intérieur juste en le touchant.
Ils sont ravis de pouvoir bénéficier bientôt d’un deuxième atelier proposé par le CAUE"

Fiche Action

Fiche Action

Nous contacter pour une intervention

Dans la même rubrique